EMILIE MARTIN
CONTREBASSE

Emilie Martin étudie la contrebasse à Nice et à Evry. En 2004 elle intègre la classe de B. Cazauran au CNSMD de Lyon et obtient son DNESM en 2008. Elle découvre l’improvisation auprès de J. Di Donato et fonde l’ensemble Le Détrapi. Elle s’intéresse particulièrement à la musique contemporaine, collabore avec des compositeurs tels que Jolas, Etvös et Lachenmann, créée plusieurs pièces de A. Arnera et R. Biston, dont Chemin faisant pour harpe et contrebasse, et se produit avec l’ensemble Les Temps Modernes. Elle travaille et enregistre avec le compositeur syrien Abed Azrié en 2009 (L’évangile selon Jean). Elle joue régulièrement en formations orchestrales (Opéra de Lyon, Orchestre de Franche-Comté, OPS et OCG…) et en formations de chambre (membre fondatrice du Trio Contretemps et du quintette Alta bassa).

Musicienne curieuse et éclectique, Emilie défend des projets à la frontière des genres et des disciplines : Arlequin, variations (musique improvisée) ; plusieurs enregistrements : court-métrage Les Miettes primé à Cannes, musique de G. Alonzo, Alice in wonderland et Un nuage sur la Terre, musiques de K. Naegelen ; conception musicale du solo dansé Trois hommes dans l’univers ; plusieurs spectacles musicaux avec l’ensemble Carpe Diem ; La vieille sur l’étagère (théâtre jeune public, cie Abribus) ; La dernière contrebasse à Las Vegas et Espèces de fables (théâtre musical en co-écriture avec la comédienne K. Vuillermoz) ; en 2012 elle intègre l’orchestre du Grand Sbam (musique contemporaine et mixte) avec lequel elle se produira en novembre 2022 au Théâtre de la Renaissance à Oullins. Elle joue actuellement le spectacle Fricassée de maris (contes érotiques amazoniens mis en musique, co-prod. ensemble Op-Cit et la cie Bakakaï ).

Artiste engagée pour la défense du spectacle vivant, elle est présidente de l’association l’Abeille beugle entre 2009 et 2016 (festivals de musique au Poët-celard, à Lyon et Vaunières). En 2011 elle crée le duo PO&M avec la chanteuse Pauline Quay (compositions) et travaille actuellement à un projet de chansons en solo.

Elle a enseigné à l’école de musique d’Irigny, au CRR de Chambéry, encadré le pupitre de contrebasse de l’Orchestre des jeunes de la Méditerranée en 2008 et participé à la première édition des Petites mains symphoniques. Elle est titulaire du CA et enseigne au CRR d’Annecy depuis 2015.